Usine à bébé au Nigeria

 La police nigériane a mené un raid contre un « orphelinat » du sud du Nigeria où ont été découvertes de jeunes femmes enceintes dont les bébés étaient destinés à la vente pour des rituels, a indiqué un policier aujourd’hui.

« Nous avons découvert l’usine à bébés (…) au cours d’un raid mené après avoir reçu des informations » sur cet endroit situé dans l’Etat d’Akwa Ibom, a déclaré un responsable de la police, Oyekachi Orji. Sept filles âgées de 18 à 20 ans, dont trois étaient enceintes, ont été découvertes pendant l’opération le 4 avril qui a conduit à l’arrestation du propriétaire, de son épouse et d’un complice.

Les trois seront présentés devant un tribunal à l’issue de l’enquête qui doit aussi déterminer si les jeunes femmes sont coupables ou non. Elles ont aussi été placées en détention provisoire, a indiqué M. Orji. « Les suspects convainquent généralement les jeunes femmes de tomber enceintes avec la promesse de 70.000 nairas (340 euros) après la naissance des bébés qui sont vendus à des personnes pratiquant des rituels », a-t-il expliqué.
L’une des jeunes mères a indiqué avoir pris contact avec le responsable de ce foyer dans le but de se faire avorter. Il l’a alors convaincue de rester jusqu’à l’accouchement. « Le docteur m’a donné 70.000 nairas », a expliqué la jeune femme citée dans la presse nigériane, précisant que l’enfant lui avait été retiré dès sa naissance. Qu’est ce qu’on ne fera pas pour de l’argent??? Dans le monde où  nous vivons, l’argent prime tout. 

Ca n’est pas la première « usine à bébé » démantelée au Nigeria. En octobre 2011, la police avait découvert 17 adolescentes enceintes dans un foyer et arrêté la propriétaire, dans l’Etat d’Anambra. Quelques mois plus tôt, 32 adolescentes enceintes avaient été découvertes dans les locaux d’une fondation accusée de forcer les jeunes femmes à mettre au monde des enfants destinés à la vente, dans l’Etat d’Abia.

Des cas de trafic humain sont régulièrement rapportés en Afrique de l’Ouest où des enfants sont achetés auprès de leurs familles pour aller travailler dans les champs, les mines, les usines ou en tant que domestiques. D’autres sont vendus dans le cadre de réseaux de prostitution et, dans des cas plus rares, ils sont torturés ou sacrifiés pendant des rituels de magie noire. L’Agence nationale de lutte contre le trafic d’être humains (NAPTIP) a également relevé dans le passé des cas d’adoptions illégales.   – Le Figaro

Comme je le dis souvent,  » Le monde est formidable, vivons seulement »… 

Publicités

5 réponses à “Usine à bébé au Nigeria

  1. J’avais déjà entendue des usines a bébé mais je pensais que c,était pour les vendre en adoptions mais je vois que c’est pire c’est affreux ..

    • Nuage, l’Afrique est un continent pauvre et si les gouvernements africains ne se battent pas pour réduire la pauvreté, il existera plus pire que ceci. je te souhaite un bon weekend.

      • oui ca je savais l’AFrique se fait exploité dans bien des domaines .. mais ce que je trouve encore plus malheureux c’est quand des personnes d,un meme pays fait tord a ses semblables

  2. Oui vivons seulement, tu as raison. Mais avec des informations comme celle-là on ne peut s’empêcher d’avoir un dérangeant sentiment d’impuissance devant la misère et les horreurs de l’humanité.
    Que faire ? Oui il faut que les gouvernements africains se battent pour réduire la pauvreté,et même tous les gouvernements du monde, faire progresser la connaissance aussi. Mais comment lutter contre l’âpreté au gain de certains, ou leur totale indifférence, insensibilité ou perversité envers les autres ?
    On ne sait pas, on ne sait plus

    • Je crois à mon humble avis, qu’il faudrait qu’on essaye de réunir nos forces entre humains pour dénoncer cet « âpreté au gain »… Comment dénoncer ça? This is the question 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s