Cameroun 2011: Présidentielle

           Cameroun : La caution de la France à un dictateur

 

Deux jours seulement après l’élection présidentielle au Cameroun, le ministre des Affaires étrangères français, Alain Juppé, ne s’est pas gêné pour déclarer que « selon le rapport de l’OIF, l’élection s’est bien déroulée », tout en appelant les acteurs politiques à utiliser les voies de recours constitutionnelles. Ainsi donc, comme dans une course de vitesse, la France s’est empressée de cautionner une énième élection chaotique de Paul Biya, qui totalise 29 ans au pouvoir. Rien d’étonnant à ce jeu politique malsain et cynique. Nos « ancêtres les Gaulois » apportent et continueront d’apporter leur soutien aux dictateurs de la trempe des Biya, pour peu que ceux-ci défendent leurs intérêts. Alain Juppé, qui est un dinosaure du système de la Ve République, sait certainement ce qu’il fait en se prononçant aussi rapidement. S’il a sacrifié la prudence qui devrait le caractériser surtout pour une élection qui compte des morts et dont les risques de dérapages sont toujours présents, c’est que le jeu en vaut la chandelle. Mais alors, la France ne peut plus se vanter d’être le pays des droits de l’Homme et se faire le chantre du respect de la démocratie. En effet, malgré toutes les insuffisances constatées durant tout le processus, elle n’a pas levé le petit doigt pour interpeller les dirigeants camerounais. Dans cette situation, la France ferme les yeux et se montre complaisante avec une dictature solidement installée de 29 ans qui a pris en otage la vie des Camerounais. Sous la Ve République, les méthodes chiraquiennes se poursuivent allègrement au grand dam de l’avenir des citoyens africains. Pour sûr, il ne faut pas compter sur la France pour défendre une cause aussi juste que l’alternance dans certains pays. C’est pourquoi les Camerounais devraient se réveiller et se battre pour une véritable démocratie dans leur pays dont les dividendes leur seront d’abord profitables. Car, enfin, ils sont aussi responsables de la sclérose du régime camerounais dont les exploits sont d’entériner la nomination en conseil de ministres de personnes décédées. Du reste, on peut comprendre la position française. Elle n’intervient qu’a posteriori, après tout le processus électoral auquel l’opposition elle-même a pris part. Mais il n’empêche que Paris, qui s’est fait le devoir depuis les crises libyenne et ivoirienne, de ne pas tolérer les dictateurs et autres tripatouilleurs de Constitution, se contredit ici. Sa doctrine est sérieusement mise à mal. Cette rupture est-elle à deux vitesses ?  (Source: AfriSCOOP)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réponses à “Cameroun 2011: Présidentielle

  1. « processus électoral auquel l’opposition elle-même a pris part »…. !
    C’est terrible quand même… comment imaginer que les choses puissent changer alors ?????
    Bizous

    • Arielle, tu ne sais pas le pire, c’est que malgré que Paul Biya ait modifié la constitution à laquelle il a radié la durée d’un mandat, les Opposants se sont quand même présentés à l’élection présidentielle. Aucun des 52 candidats opposés à Paul Biya n’a pu convaincre la population.
      Pour la population, ces candidats là viennent se servir au lieu de servir le peuple… Laissons voir…la suite.
      😉

  2. Bonjour Joel’sbath,
    Super ce billet.
    Je pense que mieux que mes mots ce lien sera plus clair!!!

    http://www.stop-francafrique.com/

    France pays des droits de l’homme, oui, ils devraient y avoir une remise à jour de la constitution des droits de l’homme, car elle perd son sens. Et ça ne date pas d’aujourd’hui, depuis De Gaulle, il en est passé des enveloppes, et autres richesses de mains en mains, mais jamais dans celles qui sont tendues et qui ont besoin de Tout. Je suis bien contente de voir, que certains (es) ouvrent les yeux…

    Belle journée ceci dit Joel.
    Bisous. 🙂

  3. Avec plaisir Joel (heu dis, c’est ton prénom Joel? ça me serait plus simple si c’est le cas, je suis toujours en train d’essayer de voir, comment écrire Joel’sbath. ) 😀 maintenant si c’est ainsi que tu veux que je te nommes, ben, je continuerai surement à faire des fautes 😉
    Sinon, sur ce lien, ben c’est très clair, je trouve.
    Bon début de semaine Joelbats’s (oups j’avais encore une fois fait une faute… 😀 )
    Sois Bien. bises. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s