La jeunesse camerounaise en réveil?

Les jours passaient et l’on se posait la question de savoir: Quand la jeunesse camerounaise allait-il se réveillée? Le Cameroun a vu le sommeil de sa jeunesse se prolongé. Mais comme toujours, chaque chose a son temps. 2011 est-elle une année de révolution pour cette jeunesse?

En tout cas,  au cours d’un concert mercredi à Yaoundé, le chanteur Valsero a invité les jeunes camerounais à s’inscrire sur des listes électorales. Apparemment,  Le rappeur Valsero continue sa campagne qui consiste à inviter des jeunes à s’inscrire sur les listes électorales. A cette occasion, il a offert un concert mercredi en plein air au quartier Elig-Effa à Yaoundé, à l`esplanade de la chapelle. Ce spectacle qui a été baptisé «Valsero et les enfants de la révolution» a réuni beaucoup d’autres jeunes rappeurs tels que Faucon, Nindja et Assan. Ces derniers n’ont pas manqué d’exciter le public qui a massivement répondu à l’appel à travers les chansons engagées du premier album de Valsero sorti en 2009, «Politikement instable».

L`artiste explique cette campagne par le fait que l’année 2011 est une phase importante pour l’avenir politique du Cameroun. Pour cela, Les enfants de la révolution, à travers cette campagne, ont pour objectifs de convaincre le maximum des jeunes camerounais à s’inscrire sur les listes électorales. Il s’agit également, pour la jeunesse camerounaise, de prendre ses responsabilités en main afin de faire changer les choses dans les mois qui viennent pour un Cameroun prospère. Le but étant que tous les jeunes retrouvent leur statut de fer de lance de la Nation.
Le public n`a pas manqué de témoigner de son adhésion à cette initiative du général Valsero.  » C`est un garçon déterminé qui est venu nous rencontrer, je ne peux qu`adhérer à cette campagne », affirme Ulrich Mbem, un habitant d’Elig-Efa. Le rappeur a établit un programme de concert dans certains quartiers de Yaoundé et après descendra sur Douala pour le même but.

Sous la direction de Valsero, 20 autres rappeurs s’engagent et font partis des enfants de la Révolution. La particularitéde ce mouvement est la descente des artistes dans les villes et les quartiers pour amener les jeunes de toutes les catégories sociales à aller aux urnes. Le but principal de cette association est d’amener un changement dans la vie socio-politique au Cameroun. La jeunesse camerounaise se verra impliquée dans cette vie socio-politique avant la fin de l’année 2011. Nous prions que le gouvernement le laisse arriver à son but.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s