LA LOTERIE AMÉRICAINE au Cameroun

Ne dit-on pas que: <<Lorsqu’on vit, l’espoir est permis ?>> » Vue la situation qui sévit au Cameroun, beaucoup de gens se jettent sur tout ce qui peut leur permettre de sortir de ce pays de « Merdes », où les plus faibles se font bouffer par les plus forts. Certains malins usent du savoir faire pour profiter des autres. En faisant payer des services gratuits comme exemple parmi tant d’autres: LA LOTERIE AMÉRICAINE. Joséphine Ngassam fait partie des nombreux candidats à la nationalité américaine. Elle est du corps de la Gendarmerie nationale camerounaise et nous livre ses motivations : « C’est juste parce que la vie est trop dure au pays. Il faut chercher ailleurs. » Elle a été encouragée dans sa démarche par le succès des personnes de son entourage. « J’ai une cousine qui a gagné cette loterie il y a trois ans. Elle est partie et ça se passe bien pour elle là-bas. J’ai également des collègues de service qui ont réussi à partir grâce à la loterie américaine », explique-t-elle

Cette loterie américaine, offre au gagnant une carte verte qui lui permettra de travailler et de vivre avec toute sa famille aux Etats-Unis d’Amérique (USA). Alors au Cameroun, un tour rapide de quelques villes nous fait voir la même image : presque toutes les rues arborent des banderoles annonçant la DV Lottery (Diversity Visa). Les cybercafés où l’inscription et autres renseignements s’obtiennent ne désemplissent pas non plus. L’effervescence est perceptible. Et ces cybercafés ne vont pas d’une main morte: Ils proposent sur place des photographes, des secrétaires spécialisées prêts  à vous rendre service sur la Green card.

Certaines même, avec le concours d’autres personnes à l’étranger, se font passer pour des <<avocats>>  United States of America Green Card LotteryUnited States of America Green Card Lottery.

Victor Onana est l’une des rares victimes qui acceptent de se confier. Il y a trois, il s’est inscrit dans un cybercafé de la place pour participer à la loterie américaine. Quelques temps après son inscription, il reçoit dans sa boîte électronique le message d’un soi-disant avocat américain qui serait mandaté pour être facilitateur pour le compte de la DV Loterie. Ce dernier le convainc du bien fondé de son action et l’emmène à lui verser 750 dollars pour qu’il suive son dossier et lui permette de multiplier ses chances de gagner à la loterie américaine. Une fois le transfert effectué, Victor n’est plus parvenu à rentrer en contact avec « l’avocat ». Des cas comme ceux-ci sont de plus en plus rares, et malgré les arnaques, les rêveurs d’une nationalité américaine sont chaque année plus nombreux

Soyons vraiment vigilants de peur d’être arnaqués. Et même sur le net, des sites d’arnaques sont plus visibles.  Tout ceci est à l’image du pays et de ceux qui le dirigent. Paul BIYA, le premier camerounais comme on le dit, passe plus de temps à l’extérieur qu’à l’intérieur du pays (en un mois,il a 25 jours dans ses belles villas en suisse et le reste à Etoudi), d’ailleurs pour beaucoup de camerounais dont moi-même, le pays est dirigé par un étranger de nationalité suisse. Ce nombre va aller crescendo,tant que Popol et ses frères du RDPC resteront au pouvoir, tous les camerounais vont fuir.


source :http://www.afrik.com/article21179.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s